02/03/2014

LES PONTS DE LA WOLUWE SERONT RASES

Ils se sont bien battus les riverains de la Woluwe, entre l'avenue Emile Vandervelde et la rue Chapelle aux Champs.

Depuis qu'ils avaient pris connaissance du projet de Bruxelles Environnelment de curer leur rivière et d'en restaurer les berges, ils ont tout tenté pour empêcher que ces travaux n'entraînent la disparition d'une dizaine de petits ponts de bois datant de la seconde guerre mondiale témoignage d'une époque où pour répondre aux problèmes de ravitaillement^posés par le conflit la commune avait autorisé les riverains à cultiver les lopins de terre sur la rive gauche de la rivière, et à construire des ponts pour y accéder.

Mais ils ont perdu. Dès ce lundi, les travaux seront entamés et les ponts disparaîtront, confirme le directeur de Bruxelles Environnement Benoit Willocx. Les arguments de Michel Dieudonné, historien n'y auront rien fait. Même l'argument qui précise que ce site est classé depuis 1998. Car si Benoit Wilocx assure <être très sensible> au combat des voisins du site, et avoir cherché toute les solutions avec l'entrepreneur pour éviter ces destructions, il affirme ique le permis d'urbanisme pctrpyé demande de faire disparaître ces passerelles, ce qui a été répété par un courrier officiel en reponse  à une demande de confirmation. Il n'est toutefois pas fermé à l'idée de reconstruire à l'isue des travaux des ponts intégrés.

 

 

 

yé yé hel z,t ,

Les commentaires sont fermés.